Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cimo
  • Le blog de cimo
  • : émotions, coups de coeur, coups de gueule, délire, humour, dérision... à lire selon votre humeur!
  • Contact
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 11:11

L’ORGUEIL DU CONIFERE

 

 

J’étais le plus gros, le plus beau, le plus haut

De la vieille futaie de ce vénérable château.

Je tutoyais le ciel

Je caressais l’arc-en-ciel.

Sous terre ou dans les airs,

A d’aucuns servais de repaire.

 

Des conifères j’étais l’empereur,

Visité des princes, des rois, des bateleurs.

Jaloux, un dieu subalterne et rageur
M’expédia le tonnerre, l’éclair et le feu,

De ma cime admirable faisant un méchant pieu !

 

Du château la gent nobiliaire,

Fit alors de moi son auxiliaire

Et dans la cheminée au blanc manteau,

Chauffant maîtres et commensaux,

Illuminant les tristes lieux,

Je brille encore de mille feux !

 

Cimo  le2 novembre 2009

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chrystelyne 26/01/2011 17:35


je relis avec bonheur ce texte! Briller encore de mille feux même dans l'adversité, on ne peut que souhaiter à chacun cette noblesse là !
amitié
chrystelyne


cimo 27/01/2011 10:15



chère Chrystelyne tu trouves toujours la bonne clé dans mes textes. merci et bises.



Martine 07/01/2011 17:27


Merci pour ce beau poème ! Cela réchauffe !!! Bonne année à toi, Cimo, quelle t'apporte toujours l'inspiration pour que tu nous écrives encore des vers qui nous enchantent. Amitiés poétiques.
Martine


cimo 13/01/2011 16:01



merci Martine bonne année à toi également, santé, joies petites ou/et grandes. amitiés



Ncole Coste 06/01/2011 15:01


Le chêne de Brassens, le conifère de Cimo!
Pauvtres arbres fierté de nos forêts mais ...un feu de cheminée par ces froidures, j'aime aussi!
Merci pour tes visites Nicole


cimo 06/01/2011 17:20



Mille fois merci pour m'avoir "associé" au grand Georges! bonne année.



KTIe 03/07/2010 21:13


ton poème résume un peu notre vie, l'orgueil et tous les défauts de l'humain en moins.
J'aime beaucoup
@ +
KTie


gazou 12/03/2010 17:15


Jolie fable, pleine de sagesse et très écrite..Merci pour ton passage sur mon blog , cel m'a fait très plaisir de te retrouver


noisette 02/01/2010 21:44


Un petit quelque chose t attend sur mon blog!!!


noisette 02/01/2010 20:57


Jolie poeme
je te souhaite une bonne année 2010!


martine 17/12/2009 23:25


Merci à toi, Cimo, pour tes passages sur mon blog. J'attends avec impatience ton prochain poème...Tu n'as rien à envier à Aragon, car même si tu n'as pas sa notoriété, tu as, toi aussi, un certain
talent pour manier le Verbe et les Rimes et j'aime beaucoup ce que tu écris.S'il te manque une Muse, je propose mes services:)!!! Alors, à quand de nouveaux vers, cher poète ? Amicalement.


Bernard 07/12/2009 19:37


Cher Cimo, tes poèmes sont de plus en plus accomplis; tu parviens en peu de mots choisis à nous compter une anecdote émouvante et pétrie de leçons. Continues ainsi pour notre enchantement.


hanternoz 29/11/2009 14:52


Grandeur....et décadence?
Bonjour Cimo.
Une agréable poèsie.
Amitiés


martine 05/11/2009 23:04


Magnifique ces vers ! et j'imagine aisément, la cheminée dans laquelle brûle le bois de ce brave conifère...Tu lui as rendu un bel hommage, bravo ! Amitiés à toi, cher poète.


domi 03/11/2009 21:03


une joie de te relire cher poète! bisous


chrystelyne 03/11/2009 15:15


J'aime beaucoup ce conifère qui même diminué garde jusqu'à la fin sa fierté et sa prestance,jolie métaphore sur ce qui pourrait être aussi un destin d'homme !
On retrouve ici toute la puisance ,la poésie et l'émotion de ta plume !
amitié
chrystelyne


gazou 02/11/2009 16:25


joli poème..hier nous avons allumé notre premier feu de cheminée de la saison...Je suis contente de te relire


stellamaris 02/11/2009 13:26


Superbe fable, un texte qui ne manque pas de superbe ! J'aime beaucoup ! Toute mon amitié.