Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cimo
  • Le blog de cimo
  • : émotions, coups de coeur, coups de gueule, délire, humour, dérision... à lire selon votre humeur!
  • Contact
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 11:21

    Cheminement

 

 

Sur cette sente improbable

Ce chemin plein de broussailles

D’épines, de sable et de rocaille,                                                                       

Tortueux, montant et mystérieux,

Plein de bosses et de creux

Il vécut le beau, le détestable.  

 

Un spermatozoïde fort véloce  

Et un ovule en mal de noces

L’avaient mis là aux premiers frimas

Par nature, par hasard, sans embarras.

 La faim au ventre, le froid en été,  

Tendresse fugueuse et vie confinée,

L’angoisse du têtard dans le pré.

 

Rude fut la première montée,                                                       

Au premier col, au premier palier,

Sous un ciel de peines annoncées,

Il observa le soleil tentant la percée.

Il sut alors que, seul, sans se lier,

Il lui faudrait ainsi aller chercher,  

Pas à pas, sans bâton, dents serrées,  

Jusqu’aux plus hauts  rochers,

Cette  lumière qui fait du passé,  

D’aimables contes pour écoliers.

 

Il grimpa longtemps, tête brune,

Vécut beaucoup de blondes lunes,

Oeuvra nuit et jour sans relâche  

Accomplit une à une toutes les tâches

Jusqu’à oublier l’improbable sente

Jusqu’à dévaler toutes les pentes

A croiser petites joies et fulgurances

A trouver même la reine de sa vie

Pour chanter le bonheur d’être en vie                                              

Tête blanche de souvenirs et  d’espérance.

 

 

                                                 CIMO       le 1er juillet 2008

       

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chrystelyne 16/12/2011 21:47

tu m'avais promis un écrit en septembre je crois, tu as un peu de retard l'ami !

j'espère que tu vas bien , bonne fin d'année et à bientôt
amitié et bises
chrystelyne

cimo 14/03/2012 16:20



Tu as bien raison, je suis(trés) en retard sur ma promesse;peut-être suis-je sur  le point de me préparer à une carrière...politique!  hi hi hi!



gazou 14/11/2011 10:27


belle célébration de la vie que j'aime toujours autant
je te retrouve parce que j'ai re publié ce matin un de mes poèmes où tu avais mis un com., je n'oublie pas que tu as été le premier à laiser des mots sur mon blog et te retrouve avec plaisir


KTie 16/08/2011 16:30


Tu as raison, rien ne vaut la Vie. Moi qui ai voulu la quitter il y a deux ans ce jour, je suis heureuse d'être là pour profiter d'elle. Je regrette le mal fait à mes proches mais il y a des
moments, où lorsque le désespoir nous envahit, on n'est plus mettre de ses actes.
J'ai déménagé, je suis à la retraite et une nouvelle vie commence ou plutôt, non, la vie , ma vie continue.
Merci de ce beau poème, tu écris toujours aussi bien.
Amitiés.

KTie


cimo 17/08/2011 12:06



bravo KTie la vie est là autant la prendre du bon côté malgré tout. amitiés



Bernard 10/08/2011 17:14


merci d'avoir composé cette belle poésie à la gloire des valeureux randonneurs du Mercantour...et des autres.


cimo 17/08/2011 12:10



et de plus si tu la débite par coeur en marchant et si possible en chantant ça va encore mieux...lol


à bientôt.



Baggins 20/06/2011 16:25


Une poésie fort bien écrite...J'aime beaucoup...Amitiés


cimo 21/06/2011 11:15



merci pour ton passage apprécié. amitiés



chrystelyne 15/06/2011 18:23


J'aime toujours autant ce poème qui saluela vie, même si elle est parfois difficile!
Tes écrits me manquent Cimo, reprends ta plume de temps en temps !

bises
chrystelyne


cimo 21/06/2011 11:17



promis je publierai vers mi-septembre, comment résister à tes encouragements. je t'embrasse.



stellamaris 29/08/2008 18:17

ps : Pourrais-tu te rajouter une newsletter pour que je puisse m'y inscrire ? Merci !

stellamaris 29/08/2008 18:16

Magnifique ! Je suis heureux de ta visite sur mes pages ce soir qui m'a permis de découvrir ta plume ...

Toute mon amitié.

KTie 28/07/2008 21:10

Je découvre ce que j'ai manqué durant mon absence, heureusement que je peux lire tes articles avec retard. Oui c'est uue petite merveille qu ce cheminement vers la vie. C'est très beau et très bien écrit.Seulement quand on est au fond du trou, c'est dur de se relever ou de donner le coup de rein nécessaire pour repartir!
Merci de tes visites et de tes témoignages d'attention.
Amitiés.
Bisous.
KTie

D'Ocean 06/07/2008 18:43

Tout un cheminement de vie si bien conté..suivi mot à mot avec délice~~

koah 03/07/2008 19:36

J'aime beaucoup Cimo... serait-ce d'inspiration autobiographique?... c'est si vibrant...

Je continue ma promenade chez toi.. ;-)
Bises

cimo 03/07/2008 21:23


Ouais...il y a tellement de gens malheureux que l'on "conserve"" dans le malheur avec les meilleurs intentions. Ce texte est ma petite contribution à montrer que la vie vaut d'être vécue et...tant
pis pour les "pleureurs professionnels"...


gazou 03/07/2008 19:21

oui,le malheur doit bonifier...J'aime beaucoup ton poème..il y a de l'humour,de la légèreté et de la profondeur

cimo 03/07/2008 21:31



Chère Gazou, que ceux qui souffrent ou ont souffert ne s'aigrissent point, si ce modeste texte peut les aider, qu'ils n'écoutent que leur courage...avec mon amitié.



chrystelyne 03/07/2008 14:26

Ce poème d'une vie est magnifique ! j'ai beaucoup aimé tout le symbolisme et le images superposées entre nature et homme pour éébvoquer avec infiniment de poésie et d'émotions et de pudeur , une vie solitaire , de peine ,un chemin douloureux, nuageux couvert et orageux qui mènera à force de volonté et d'espérance à l'éclaircie , à la chaleur, au soleil, au bonheur !

bises chrystelyne

cimo 03/07/2008 17:16


c'est un bonheur de t'avoir comme lectrice Chrystelyne! Oui la vie vaut la peine d'être vécue et le malheur doit bonifier n'en déplaise à ceux qui ...